Œuvres complètes de M. le vicomte de Chateaubriand ...

Portada
De Mat, à la Librairie Nationale, 1826
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 151 - ALLONS, enfants de la patrie, Le jour de gloire est arrivé ! Contre nous de la tyrannie L'étendard sanglant est levé...
Página 38 - Chacun de nous met en commun sa personne et toute sa puissance sous la suprême direction de la volonté générale; et nous recevons en corps chaque membre comme partie indivisible du tout.
Página 128 - O moment solennel ! Ce peuple prosterné , Ce temple dont la mousse a couvert les portiques , Ses vieux murs , son jour sombre et ses vitraux gothiques, Cette lampe d'airain qui, dans l'antiquité, Symbole du soleil et de l'éternité...
Página xi - Le souvenir de mes égarements répandit sur ses derniers jours une grande amertume : elle chargea, en mourant, une de mes sœurs de me rappeler à cette religion dans laquelle j'avais été élevé. Ma sœur me manda le...
Página 131 - Je sens de veine en veine une subtile flamme courir par tout mon corps sitôt que je te vois, et dans les doux transports où s'égare mon âme je ne saurais trouver de langue ni de voix. Un nuage confus se répand sur ma vue, je n'entends plus, je tombe en de douces langueurs, et pâle, sans haleine, interdite, éperdue, un frisson me saisit, je tremble, je me meurs.
Página 9 - ESSAI HISTORIQUE, POLITIQUE ET MORAL SUR LES RÉVOLUTIONS ANCIENNES ET MODERNES CONSIDÉRÉES DANS LEURS RAPPORTS AVEC LA RÉVOLUTION FRANÇAISE DE NOS JOURS, OU EXAMEN DE CES QUESTIONS I I.
Página 125 - Si vous voulez que j'aime encore, Rendez-moi l'âge des amours : Au crépuscule de mes jours Rejoignez, s'il se peut, l'aurore. Des beaux lieux où le dieu du vin Avec l'amour tient son empire, Le temps, qui me prend par la main, M'avertit que je me retire. De son inflexible rigueur Tirons au moins quelque avantage. Qui n'a pas l'esprit de son âge, De son âge a tout le malheur.
Página 17 - ... de France ? III. Quelles sont les causes primitives de cette dernière révolution , et celles qui en ont opéré le développement soudain? IV. Quel est maintenant le gouvernement de France?
Página 244 - Canada, je gravissais une montagne, mes regards se portaient toujours à l'ouest, sur les déserts infréquentés qui s'étendent dans cette longitude. A l'orient, mon imagination rencontrait aussitôt l'Atlantique, des pays parcourus, et je perdais mes plaisirs. Mais, à l'aspect opposé, il m'en prenait presque aussi mal.
Página 152 - Tremblez , tyrans ! et vous perfides, L'opprobre de tous les partis ! Tremblez ! vos projets parricides Vont enfin recevoir leur prix. (Bis.) Tout est soldat pour vous combattre ; S'ils tombent, nos jeunes héros, La terre en produit de nouveaux Contre vous tout prêts à se battre.

Información bibliográfica